Le bois utilisé pour fabriquer les palettes et emballages en bois est récolté dans des forêts gérées durablement. La demande de produits en bois augmente ; en conséquence les plantations forestières augmentent. La surface forestière gérée en Europe croît chaque année d'une superficie équivalente à celle de Chypre.

 

Les forêts représentent un gigantesque réservoir de carbone. En phase de croissance, les arbres absorbent le dioxyde de carbone présent dans l'atmosphère – environ une tonne de dioxyde de carbone par mètre cube de bois. Le bois continue à stocker ce carbone tout au long de sa vie jusqu'à sa fin ultime.

Les palettes et emballages sont fabriqués en utilisant des bois de petites sections et de "deuxième choix", ce qui est une partie du système dit "en cascade". Extrêmement efficace,ce système permet d'assurer que chaque partie des arbres récoltés est ainsi utilisée.

Les palettes en bois peuvent être facilement réparées en remplaçant des planches. Elles peuvent également être recyclées après broyage en une nouvelle matière première pour fabriquer d'autres objets. Quand le bois atteint la fin de son cycle de vie il peut être utilisé pour produire de l'énergie propre (issue de la biomasse).

Le bois peut être utilisé en remplacement de beaucoup de matériaux moins favorables à l'environnement, en particulier les matières plastiques. La fabrication en bois nécessite moins d'énergie et est beaucoup plus propre que celle de matière plastique, par exemple, le bois possède un cycle carbone court comparé aux produits issus de la pétrochimie.

Un fait extrêmement important : le bois est le seul matériau universellement utilisé qui possède une empreinte carbone dont l'effet sur l'environnement. est positif. Une palette en bois absorbe et stocke environ 27kg de carbone prélevé dans l'atmosphère lors de la phase de croissance. Elle réduit ainsi l'impact carbone global de l'entreprise qui l'utilise.